lundi 9 octobre 2017

Petite bibliographie de Jean Teulé

Fin août, nous vous avions proposé une lecture commune autour des romans de Jean Teulé.
En attendant tous vos textes ou liens vers vos articles - vous avez jusqu'au 31 octobre pour nous les envoyer par mail à contact@parlonslivres.fr ou en MP sur Facebook -, nous nous mettons en bouche avec une petite bibliographie de l'auteur.

Un auteur prolifique
© Wikipéda
Jean Teulé est un romancier et auteur de BD prolifique avec plus de 15 romans, 18 BD et a participé à 9 revues.
Né le 26 février 1953 à Saint-Lô (Manche), il commença sa vie professionnelle en tant qu'auteur et illustrateur de bande dessinée de 1978 à 1989 pour des revues et des albums. En 1990, il se tourna davantage vers l'écriture de long texte. Il publia son premier roman Rainbow pour Rimbaud en 1991. Dès lors, il alterna entre ces 2 mondes.
Ses thèmes de prédilection sont les biographies, l'Histoire. Il passa un nouveau cap en écrivant du True crime, genre littéraire anglo-saxon, avec Mangez-moi si vous voulez et Fleur de Tonnerre. 7 de ses écrits ont été adaptés au cinéma ou au théâtre.
Ses 3 œuvres principales sont Les lois de la gravité, Le magasin des suicides et Le Montespan.


Ce touche à tout a également réalisé le film Rainbow pour Rimbaud et est apparu comme acteur dans 3 autres films.


Ses 15 Romans & 1 recueil de Nouvelles



Rainbow pour Rimbaud   Roman - 1991 • Adapté au cinéma - 1996
4ème de couv. : On n'est pas sérieux quand on a 36 ans, une queue-de-cheval rouge, une taille de géant et une armoire pour couche de prédilection. Comme d'autres connaissent toutes les paroles de leur chanteur préféré, Robert sait tout Rimbaud. Par cœur.
Isabelle, standardiste à la SNCF, ne sait encore rien de Rimbaud, rien de l'amour, ni rien du monde. Un doux colosse nommé Robert, échappé de Charleville, les lui révélera.
Vagabonds célestes, amants absolus, ils laissent à jamais sur le sable et sur les âmes la trace de leurs semelles de vent. Et leur odyssée sublime confirmera le mot du poète : Je est un autre... Je est Rimbaud.


L’œil de Pâques   Roman - 1992
4ème de couv. : Le centre du monde est à Calais, entre les falaises de craie et le trou dans le Channel. Le centre d'un monde où passent les orbites de six planètes bien humaines. Pâques, beauté métisse venue d'Inde, joue le rôle du soleil. Chacune lui tourne autour, attiré par sa chaleur. Depuis la nuit des temps, ces planètes sont appelées à se percuter, pour faire jaillir des gerbes de bonheur lilas. Et pour que ce miracle advienne, un crime doit être commis.



Balade pour un père oublié   Roman - 1995
4ème de couv. : C'est l'histoire d'un garçon surprenant, à l'allure insolite, qui vit comme on rêve : sitôt disparu, on ne s'en souvient plus.
Et puis, le voilà papa ! Enveloppant bébé dans un vieux journal, il quitte la maternité sans en aviser ni la mère, ni personne. L'enfant sous le coude, il part en cavale à la rencontre des femmes de sa vie. Les femmes connues, les femmes aimées, les femmes croisées. Toutes le racontent, l'une après l'autre, cruelles, tendres ou drôles. Mais nulle ne le reconnaît. Dans ce road movie insolite, les femmes sont des ports, des gares : éternelles mais amnésiques. Il faudra tout le miracle et le paradoxe de la paternité pour qu'un enfant, enfin, reconnaisse son père...

 
Darling   Roman - 1998 • Adapté au cinéma - 2007 • Adapté au théâtre - 2012
4ème de couv. : Elle voulait qu'on l'appelle " Darling ".
Pour oublier les coups reçus depuis l'enfance, les rebuffades et les insultes, pour effacer les cicatrices et atténuer la morsure des cauchemars qui la hantent. Elle voulait que les autres entendent, au moins une fois dans leur existence, la voix de toutes les " Darling " du monde.
Elle a rencontré Jean Teulé.
Il l'a écoutée et lui a écrit ce roman.
Un livre unique.


Bord de cadre   Roman - 1999
Un atelier de peinture fut le théâtre de leur coup de foudre. Il n'y avait que l'art et leur ami Sainte-Rose pour réunir Marc et Léone ainsi, miraculeusement.
Or, Sainte-Rose ne hait rien tant que les belles histoires. Insidieusement, le bon maître offre à Marc, romancier de son état, un sujet en or : une histoire d'amour qui commencerait comme la leur. Et qui finirait mal, très mal. Voilà Marc et Léone engagés dans un dangereux jeu de rôles.



Longues peines   Roman - 2001
Enfermé entre quatre murs, qu'on soit prisonnier ou maton, la vie est presque la même. Pour tenir, il faut pouvoir s'évader, s'échapper de cet ennui poisseux. Certains abusent des humiliations, d'autres perdent pied, d'autres encore s'inventent des histoires d'amour. Dans cette maison d'arrêt, un petit monde se crée avec ses règles et ses rituels, en attendant le jour de la libération ou de la retraite. Des histoires de dingues, des histoires tendres, des histoires vraies.


Les lois de la gravité   Roman 2003 • Adapté au cinéma - 2003 • Adapté au théâtre - 2010
4ème de couv. : Dans trois heures, le lieutenant Pontoise pourra quitter son commissariat. Il sera alors libre d'oublier pendant deux jours les turpitudes et les angoisses qu'inflige à ceux qui l'exercent le dur métier de policier. À cet instant précis, une femme entre dans le commissariat désert et demande à être arrêtée pour avoir assassiné son mari. "Comment l'a-t-elle occis?" En le poussant pas la fenêtre de leur appartement du 11e étage. "Quand?" Il y a dix ans. "Pourquoi?" Parce qu'il était sadique, irresponsable et qu'il la battait, elle et ses enfants. "Comment se fait-il qu'elle n'a jamais été inquiétée?" Parce qu'elle a dit qu'il s'agissait d'un suicide et comme son mari sortait d'un hôpital psychiatrique après avoir plusieurs fois tenté de se tuer, tout le monde l'a crue. "Pourquoi se dénoncer si longtemps après?" Parce qu'elle a des remords. "Et pourquoi justement ce soir?" Parce que c'est, jour pour jour, le dixième anniversaire du décès et que demain le crime sera prescrit... Le lieutenant Pontoise n'en croit pas ses oreilles. Il refuse d'entendre de telles âneries. Voilà une femme qui, en tuant un franc salaud, a protégé l'avenir de ses enfants, que personne ne soupçonne et qui veut aller en prison pendant des années alors qu'elle a commis le crime parfait. Jamais il ne l'arrêtera. Qu'elle s'en aille cuver ses remords chez elle. Pendant quelques heures, la meurtrière et le policier vont s'affronter avec une violence rare. Elle veut qu'on l'arrête. Il s'y refuse absolument.




Ô Verlaine !   Roman - 2004
4ème de couv. : Alcoolique, amant frénétique et désordonné, bigame maltraité, Paul Verlaine oscilla jusqu'au tombeau entre l'ignoble et le sublime. C'est à la toute fin de sa vie, au moment de la pire déchéance morale et matérielle, qu'une soudaine vague de sympathie naquit en sa faveur parmi la jeunesse du Quartier latin. En quelques semaines, il devint leur idole.
Fol amoureux de ce personnage magnifique et terrifiant, Jean Teulé a choisi de raconter cette période extravagante à travers le regard d'un adolescent de Béziers qui monta à pied à Paris dans le seul but de rencontrer Verlaine...


Je, François Villon   Roman - 2006 • Adapté en BD (en 3 tomes) - 2011 
4ème de couv. : Il est peut-être né le jour de la mort de Jeanne d'Arc. On a pendu son père et supplicié sa mère. Il a étudié à l'université de Paris. Il a joui, menti, volé dès son plus jeune âge. Il a fréquenté les miséreux et les nantis, les curés, les assassins, les poètes et les rois. Aucun sentiment humain ne lui était étranger. Il a commis tous les actes qu'un homme peut commettre. Il a traversé comme un météore trente années de l'histoire de son temps. Il a ouvert cette voie somptueuse qu'emprunteront à sa suite tous les autres poètes : l'absolue liberté.



Magasin des suicides   Roman - 2007 • Adapté en BD - 2012 • Adapté en animation 2012 • Adapté au théâtre - 2016  
4ème de couv. : Imaginez une petite entreprise où l'on vend depuis dix générations tous les ingrédients pour se suicider. Bienvenue dans le Magasin des Suicides, au célèbre slogan : "Mort ou remboursé!' Mishima Tuvache, le père, spécialisé dans les morts violentes, dirige la maison d'une main de fer. Lucrèce, la mère, adepte de l'empoisonnement, confectionne elle-même des mixtures fatales. Vincent, le fils aîné, projette la création d'un parc d'attractions sur le thème du suicide. Sa sœur, Marilyn, qui se croit moche et inutile, voudrait en finir avec l'existence, mais ses parents lui rappellent que : "Chez les Tuvache, on ne peut pas se suicider parce que sinon qui tiendrait le magasin?' Dans cette famille malheureuse et contente de l'être, le destin a frappé le jour où Mishima et Lucrèce ont testé un préservatif poreux destiné à ceux qui veulent mourir par contamination sexuelle. C'est ainsi qu'est né le petit dernier, Alan, que la nature a doté d'un horrible défaut : il adore la vie. Un enfant pareil, c'est un coup du sort. Il console les clients, sème une joyeuse pagaille avec son sens de l'humour et ses chansons. Mishima en fait une dépression et doit s'aliter quelques jours, le temps pour Alan de métamorphoser la boutique avec l'aide de sa mère, sa sœur et son frère, atteints par son optimisme. Dorénavant, le M.D.S. (Magasin des Suicides) devient une sorte de M.J.C. locale où les clients se retrouvent pour faire la fête et chercher des solutions à l'avenir du monde. Tout cela se terminera peut-être dans une sorte d'apothéose, car, finalement, le pire n'est jamais sûr !

A VENIR >>> Retrouvez l'avis de Langue Déliée sur ce roman 
et l'avis comparatif de Langue Déliée entre le roman, la BD et l'animation <<<


Le Montespan   Roman - 2008 • Adapté en BD - 2010
4ème de couv. : En 1663, Louis-Henri de Montespan, jeune marquis désargenté, épouse la somptueuse Françoise « Athénaïs » de Rochechouart. Lorsque cette dernière accède à la charge de dame de compagnie de la reine, ses charmes ne tardent pas à éblouir le monarque à qui nulle femme ne saurait résister. D époux comblé, le Montespan devient alors la risée des courtisans. Désormais, et jusqu à la fin de ses jours, il n aura de cesse de braver l autorité de Louis XIV et d exiger de lui qu il lui rende sa femme.
Lorsqu il apprend son infortune conjugale, le marquis fait repeindre son carrosse en noir et orner le toit du véhicule d énormes ramures de cerf. La provocation fait scandale mais ne s arrête pas là. Le roi lui a pris sa femme, qu à cela ne tienne : il séduira la sienne. Une fois introduit dans la chambre de la reine, seule la laideur repoussante de celle-ci le fera renoncer à ses plans. À force d impertinences répétées, l atypique, facétieux et très amoureux marquis échappera de justesse à une tentative d assassinat, puis sera exilé sur ses terres jusqu à sa mort. En ayant porté haut son indignation, y compris auprès du pape, le marquis de Montespan fut l une des premières figures historiques à oser contester la légitimité de la monarchie absolue de droit divin. Il incarne à lui seul l esprit révolutionnaire qui renversera un siècle plus tard l Ancien Régime.



Mangez-le si vous voulez    Roman - 2009 • Adapté au théâtre - 2013
4ème de couv. : Nul n'est à l'abri de l abominable. Nous sommes tous capables du pire ! Le mardi 16 août 1870, Alain de Monéys, jeune périgourdin, sort du domicile de ses parents pour se rendre à la foire de Hautefaye, le village voisin. C'est un jeune homme plaisant, aimable et intelligent. Il compte acheter une génisse pour une voisine indigente et trouver un couvreur pour réparer le toit de la grange d un voisin sans ressources. Il veut également profiter de l'occasion pour promouvoir son projet d assainissement des marais de la région.
Il arrive à quatorze heures à l entrée de la foire. Deux heures plus tard, la foule devenue folle l aura lynché, torturé, brûlé vif et même mangé. Comment une telle horreur est-elle possible ? Comment une population paisible (certes angoissée par la guerre contre l Allemagne et sous la menace d une sécheresse exceptionnelle) peut-elle être saisie en quelques minutes par une telle frénésie barbare ? Au prétexte d une phrase mal comprise et d une accusation d espionnage totalement infondée, six cents personnes tout à fait ordinaires vont pendant deux heures se livrer aux pires atrocités. Rares sont celles qui tenteront de s interposer. Le curé et quelques amis du jeune homme s efforceront d arracher la malheureuse victime des mains de ces furieux et seule Anna, une jeune fille amoureuse, risquera sa vie pour le sauver. 

A VENIR  >>> Retrouvez l'avis de Ramettes sur ce roman <<<


Charly 9    Roman - 2011 • Adapté en BD - 2013 
4ème de couv. : Charles IX fut de tous nos rois de France l'un des plus calamiteux.
À 22 ans, pour faire plaisir à sa mère, il ordonna le massacre de la Saint-Barthélemy, qui épouvanta l'Europe entière. Abasourdi par l'énormité de son crime, il sombra dans la folie. Courant le lapin et le cerf dans les salles du Louvre, fabriquant de la fausse monnaie pour remplir les caisses désespérément vides du royaume, il accumula les initiatives désastreuses.
Transpirant le sang par tous les pores de son pauvre corps décharné, Charles IX mourut à 23 ans, haï de tous.
Pourtant, il avait un bon fond.



Fleur de Tonnerre   Roman - 2016 • Adapté au cinéma - 2017
4ème de couv. : Hélène Jégado a tué des dizaines de ses contemporains sans aucune raison apparente.
Quels secrets renfermait cette tête qui, le 26 février 1852, sur le Champ de mars de Rennes, roula dans la corbeille de la guillotine ?
C'était au temps ou l'esprit des Lumières et le catéchisme n'avaient pas soumis l'imaginaire populaire aux lois de la raison et du Dieu unique. Partout en Bretagne, dans les forêts et les landes, sur les dunes fouettées par les vents fous de l'Atlantique, couraient les légendes les plus extravagantes. Le soir, au creux des fermes, on évoquait inlassablement les manigances des êtres surnaturels qu'on savait responsables de la misère et des maux qui frappaient sans relâche. De tous, l'Ankou, l'ouvrier de la mort, était le plus craint, et c'est cette terrible image qui frappa avec une violence inouïe l'esprit de la petite Hélène Jégado. Blottie contre le granit glacé des gigantesques menhirs, l'enfant minuscule se persuada qu'elle était l'incarnation de l'Ankou. Elle devait donc tuer tous ceux qui se trouveraient sur sa route et remplit sa mission avec une détermination et un sang-froid qui glacent le sang.


 >>> Retrouvez l'avis de Ramettes et de Langue Déliée sur ce roman <<<



Héloïse, ouille !   Roman - 2015
4ème de couv. : Jean Teulé revisite les amours tumultueuses d'Héloïse et Abélard dans une version d'une modernité ébouriffante.
Île de la Cité, 1118. Théologien et dialecticien acclamé, Abélard était promis, aux dires de tous, aux honneurs de Rome. Chargé par le chanoine Fulbert de veiller à l'éducation de sa nièce, la moins candide qu'il n'y paraît Héloïse, le sage professeur prendra ses devoirs plus qu'à cœur – à corps, et à cris. Au programme : foin de grammaire ni de latin ! Rien de moins que l'amour, l'amour fol, absolu. Hors pair(e). 
Depuis quand ne peut-on pas nommer les choses ?
Jean Teulé s'y emploie avec gourmandise.


Comme une respiration…  Nouvelles - 2016 
4ème de couv. : " De l'air ! " Dans les trains, les métros, de Souillac à Dijon, de Paris à Besançon, c'est le même cri d'une même aspiration. Dans la vie qui va vite, Jean Teulé écoute le souffle de ses contemporains, le chant des oiseaux entre des murs bretons, le vent du large et les soupirs, les derniers râles et les premières exhalaisons. Celui qui sait trouver les cerises dans le plus sévère conifère sait qu'il suffit de l'attraper au vol, comme elle va et vient : l'inspiration... 


N'hésitez pas à nous faire parvenir vos avis.
A très vite

Article rédigé par Ramettes et Langue Déliée.


Aucun commentaire:

Enregistrer un commentaire