mercredi 6 septembre 2017

L'Avis de Ramettes : Menaces dans la nuit




Marc Villard
Editions Syros, Mini Syros polar 2007, 39 p., 3€

4e de couv. :
Ricky, qui a maintenant dix ans, vit avec ses frères et sœur dans l'appartement de leurs parents. Plusieurs soirs de suite, à travers la cloison qui le sépare des voisins, il perçoit des menaces proférées par un homme. Ricky prend peur pour sa voisine, avec qui il essaie de rentrer en contact. Quand il apprend que l'homme est tueur aux abattoirs de la Villette, la paranoïa de Ricky enfle...

Mon avis :
J’avais lu  « les doigts rouges » par l’intermédiaire de mon fils. Cette collection semble plaire aux jeunes lecteurs, on les trouve facilement dans les bibliothèques et les écoles. Il fait partie d’un « rallye lecture ». Je vais essayer de partager avec vous les lectures de ce rallye CM1-CM2.
Ce qui me plaît dans cette série « les aventures de Ricky » c’est que l’adolescent (11 ans) ne cherche pas à jouer aux détectives, cependant il se retrouve au cœur d’un fait étrange et il a besoin de connaître le fin mot de l’histoire.
Ricky vit avec sa grande sœur et son grand frère au cœur de Paris. Peu d’adultes interviennent. Ici le référent, c’est son prof de musique qui va l’écouter et le conseiller, l’apaiser.
En si peu de pages on arrive à avoir quelques rebondissements qui laissent le lecteur et le protagoniste bouche bée.
En ce qui concerne les thématiques on a les problèmes de voisinage. On ne connait pas forcément ses voisin pourtant on les entend. A travers la cloison Ricky va entendre des choses mais pas dans leur intégralité, son imagination va combler les vides. Cette part d’incertitude laisse planer un certain mystère et perturber la quiétude de l’appartement familial, le cocon.
La couleur rouge (ou dérivés) est omniprésente. Est-ce la touche personnelle de l’auteur ? il a écrit une autre aventure de Ricky qui s’appelle « les mains rouge ». Exercice de style ou simple coïncidence. On a le rouge sang qui vient entacher l’immeuble.
J’ai aussi remarqué qu’il y avait beaucoup de chiffres, j’ai peut-être fait une fixette sur ce fait car mon fils avait des chiffres à écrire en lettre. Parfois  il y a des coïncidences.
Ce court roman joue avec le suspens et les nerfs du jeune Ricky.
La longueur du texte permet aux jeunes lecteurs de lire un roman. A partir de 8 ans. Il y a le thème du crime, cela ne peut pas plaire à tous.
Vos enfants participent-ils à un rallye lecture dans leur classe ? Si oui n'hésitez pas à donner les titres.
A bientôt pour d’autres lectures.

mercredi 9 août 2017

L'avis de Ramettes : Le Chastronaute



http://florencehinckel.com/

Editions Nathan, 2015, 111 p., 5,95 €

4e de couv. :
Pitre est maintenant un chat célèbre. Cinéma, télévision, tout le monde se l'arrache ! Il est même réquisitionné pour une mission dans l'espace ! Le voilà en Guyane, au centre d'entraînement spatial de Kourou. Les premières séances de préparation en piscine ne sont pas de tout repos pour Pitre, mais ce n'est rien comparé à ce qui l'attend : le voyage en fusée !

Ma Avis :
Cette histoire est la conséquence de la précédente et elle engendrera la suivante. Il est donc recommandé de les lire dans l’ordre pour vraiment  avoir les enchaînements entres les aventures :
Le chat Pitre
Le chat Beauté
Chat va faire mal !
Le Chastronaute
Superchat Pitre

Attention ça "spoile" un peu l’épisode précédent. C’est nécessaire pour cette aventure.
Grâce à sa petite notoriété , les propositions pour des publicités n’arrêtent pas. La vie a changé.
Quand tout à coup la famille reçoit un coup de fil du CNES…  Qu’est-ce que c’est  « Chats  Nourris Excessivement à la Sardine » ? ? Non « Centre National d’Etudes Spatiales » Rien de moins !
Il y a un temps de débat familial sur doit-il ou ne doit-il pas partir dans l’espace. Petit moment instructif autour des animaux qui étaient allaient dans l’espace… petite note historique.
Toute la thématique sur l’espace permettra au jeune lecteur d’apprendre des choses sur les vols dans l’espace.
Daniel Air, l’astronaute, est tellement en phase qu’il a l’air de comprendre ce que Pitre est en train de penser, cela donne des dialogues drôles.
Encore une aventure amusante et des rebondissements rocambolesques.
Il me reste à lire le deuxième épisode des mésaventures de Chat Pitre et sa famille :"Le chat beauté".
A quand le prochain épisode de ce chat ???

http://parlons-livres.blogspot.fr/2017/07/lavis-de-ramettes-chat-va-faire-mal.html    



http://parlons-livres.blogspot.fr/2017/07/lavis-de-ramettes-chat-va-faire-mal.html   http://parlons-livres.blogspot.fr/2017/03/superchat-pitre.html




samedi 8 juillet 2017

L'avis de Ramettes : Chat va faire mal !







Florence Hinckel
Ill. Joëlle Passeron
Editions Nathan, 2014, 95 p., 5,75€

4e de couv. :
Pas de vacances pour le chat Pitre !
Je suis un chat, je m'appelle Pitre, et il m'arrive une chose terrible : mes maîtres ont décidé de partir en vacances... sans moi ! En plus, ils veulent me confier à la voisine, la méchante Mme Piolet, et son affreux chat Malo. J'en tremble d'avance...

Blog de Florence Hinckel : La petite mécanique

Mon billet :

Voici une nouvelle aventure de Pitre le chat. En fait dans l’ordre de parution c’est la troisième.
Dès le titre on sait que les jeux de mots autour du mot chat vont fleurir… les titres des chapitres aussi vont être amusants et évocateurs.
L’histoire est racontée du point de vue du chat, c’est donc complètement subjectif. Il a forcément une vision différente des humains. Comme il n’a pas la parole, il est un peu limité, mais entre les miaulements les mimiques, ses bêtises et les interprétations des membres de la famille c’est comme s’il s’exprimait. 
Quant au lecteur, il a toutes les versions et c’est drôle comment Florence Hinckel a su faire dialoguer des différents personnages, on  les commentaires du chat avec les répliques parfois bien cinglantes, ses pensées puis les revirements de point de vue en fonction des conversations humaines…
Les illustrations viennent renforcer le côté drôle et parfois ironique.
Ce n’est pas une mince affaire de préparer ses vacances avec un chat pas très coopératif !
L’emmener peut causer des dégâts et le laisser… Alors il faut trouver la personne qui survivra à la présence de ce chat autoritaire. Un essai s’impose.  Et si finalement de bourreau il devenait victime ? Mais tout est question d’apparence… il faut juste ne pas se faire prendre sur le fait !
Je ne vais pas m’étendre sur les membres de la famille car je vous en ai parlé dans les précédentes chroniques …
Petit exemple que je trouve excellent : Jérôme le père fait tout pour convaincre la famille que vraiment l’emmener n’est pas la solution. Et voilà ce qu’en pense Pitre : « Traitre. Judas. Félon. Parjure. Scélérat. Bref, Jérôme est un sale renégat »… Quand on lit ça, on se dit : heureusement qu’il ne peut pas parler !
Notre héros va vivre des aventures incroyable et terribles… il va subir des tortures infâmes et même être kidnappé ! Mais je vous laisse découvrir les supplices et les traumatismes… ainsi que l'amour pour ces petites bêtes !
C'est dans l'air du temps... Et c'est peut-être un moyen de faire passer certaines messages aux jeunes lecteurs...
N’oubliez pas de lire la fiche de l’auteure et de l’illustratrice…
Je vous souhaite une belle lecture… La prochaine aventure que je vais lire c’est « Chastronaute ».

Sur ce blog vous pouvez lire les chroniques de  :

http://parlons-livres.blogspot.fr/2017/01/le-chat-pitre.html et http://parlons-livres.blogspot.fr/2017/03/superchat-pitre.html




A venir

http://florencehinckel.com/



 

mercredi 28 juin 2017

L'avis de Ramettes : La drôle d'idée de mon papa



Rémi Chaurand
Alexandra Huard

Editions Nathan, Coll. Album, 2014, 32 p, 10 €

4e de couv. :

Ce matin, Thelonius n'a pas très envie d'aller à l'école.
Et que lui répond son papa ? "C'est d'accord ! On n'y va pas, mais juste cette fois !'.
À la place, son papa lui concocte un programme inoubliable avec plein de surprises et même quelques bêtises... Pour Thelonius, il s'agit d'une journée extraordinaire....

Ma chronique :


Thélonious a une boule au ventre et à du mal à rentrer dans la cour de l’école, alors au lieu d’insister son papa va lui permettre de faire l’école buissonnière. Mais ils ne retournent pas à la maison. Le papa va lui faire vivre un lundi pas comme les autres.

Il ne questionne pas son enfant. On se demande bien pourquoi. Et il faudra attendre la fin de l’histoire pour comprendre.

C’est un album tout doux et drôle.

Le papa va aller avec lui dans des lieux où il a ne va pas habituellement. Et d'autres endroits où ils vont en famille zoo, musée. Mais là pas de maman. Où est-elle ? Au travail ? malade ? en voyage ? le sujet n'est pas abordé. Le papa semble combler cette absence. Thélonious va découvrir ses lieux un lundi et de manière un peu loufoque. Une journée père-fils improvisée.